mardi 3 mai 2011

Sécurité sociale, tarifs conventionnels loin des frais réels

Calcul des remboursements des soins


La sécurité sociale, par le biais de l’assurance maladie, prend généralement en charge, à hauteur de 70% vos dépenses médicales sur une base tarifaire, fixée par la sécurité sociale. Ainsi, les complémentaires santé et mutuelles opèrent sur cette même base pour compléter les remboursements du régime obligatoire. Suite à une cotisation annuelle, ces organismes mutualistes permettent aux adhérents de bénéficier d’une prise en charge à 100 % sur les tarifs conventionnels.

Des remboursements parfois insuffisants


En effet, suite au désengagement de l’assurance maladie concernant plusieurs postes de santé, les tarifs de convention mis en place par la sécurité sociale se retrouvent le plus souvent, inférieurs aux coûts réels des actes de santé. En effet, la notion de 100 % inclut, les 70% de l’assurance maladie et les 30 % proposés par les mutuelles. Une notion, qui peut porter à confusion dans bien cas,notamment en ce qui concerne les postes les moins pris charge comme le dentaire ou l’optique.

Exemple de remboursement optique


Pour une paire de lunettes qui coutent 300 euros, les tarifs conventionnels associés sont de 16.80 euros pour les verres et 2,40 euros pour la monture. Si vous êtes bénéficiaires d’une complémentaire santé à 100% sur l’optique, le montant total que vous percevrez se limite alors à 19.20 euros.

Pour résumer, vous vous retrouvez alors avec 280 euros de ticket modérateur. Dans ce cas de figure, il est plus judicieux d’avoir recours à une mutuelle optique, qui vous rembourse les frais selon un tarif forfaitaire.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire