mercredi 16 mars 2011

Accident nucléaire au Japon : Les français affluent les pharmacies

Iode : Les pharmaciens voient affluer des clients

Après les accidents nucléaires au Japon, dus au séisme du 11 mars,  les français se ruent en pharmacie pour l’achat des comprimés d’iode. Cette situation est d’autant plus incommodante pour les pharmaciens car ces comprimés sont délivrés qu’en la présence de certains critères précis. Les professionnels de santé ne cessent de le rappeler, les accidents nucléaires au Japon n’auront aucun effet sur l’Europe.

En effet, l’iode est réservé spécifiquement pour le traitement de la thyroïde, et accessible à la population résidant dans les périmètres de 10 km des 19centrales nucléaires repartie sur le territoire français.

Appel aux français : Pas de risque de radioactivité en France


L’appel est donc lancé aux français, de ne pas se ruer vers les pharmacies pour l’achat d’iode, car elle n’est d’aucune utilité. Ce médicament est efficace contre les atteintes thyroïdiennes causées par la radioactivité. Or, ce n’est absolument pas le cas en France.

Des commandes d’iode ont été relevées sur toute la France, quel que soit l’âge des individus. Certains en achètent en guise de prévention, soit pour eux même ou pour les amis et la famille. Ce même phénomène a été remarqué en Belgique.

L’utilisation d’iode est soumise à un règlement


Pour rappel, en situation d’accidents nucléaire, l’iode doit être pris à un moment précis. Ce sont les autorités compétentes qui gèrent la distribution et l’administration de ce médicament. D’autant plus que les risques de santé tels les allergies ou l’intolérance à l’iode ne sont pas négligeables.

Source: www.francesoir.fr/actualite/sante/ruee-sur-l-iode-apres-accidents-nucleaires-au-japon-82350.html