vendredi 19 novembre 2010

Complémentaire santé profession libérale

La mutuelle des indépendants

La sécurité sociale catégorise la profession libérale de quatre façons : il y a les artistes compositeur, les architectes, les avocats, les médecins, les experts comptables, les ministres de culte entre autre, en réalité la sécurité sociale a une liste non limitative des professions libérales.

La complémentaire santé profession libérale s’allie avec la sécurité sociale pour pourvoir de bon remboursement aux indépendants. La sécurité sociale, couvre les besoins de santé spécifique à la profession qu’exerce l’assuré et la complémentaire est un bon moyen de revenu de placement en cas d’arrêt de travail.

Chaque profession possède leurs propres régimes de santé. Les architectes n’ont pas le même régime de celui des avocats. Parce que chaque profession a leurs particularités, ils ont aussi leurs propres formules de santé et leur propre tarif.

Choisir une complémentaire santé de profession libérale
Quand vous êtes un indépendant bien choisir sa mutuelle est important. Tout le monde n’a pas les mêmes besoins, travailleur indépendant ou pas. Parce que les indépendants n’ont pas les mêmes métiers leurs besoins de santé diffère aussi.

Pour bien choisir sa complémentaire santé, il faut se poser les bonnes questions en rapport à ses besoins de santé. Commandez aussi des devis afin d’avoir une visuelle des offres et choisir par rapport au formule de garantie et le niveau de remboursement pour opter pour l’offre adaptée à votre budget.

Comment se passe les remboursements ?
Les remboursements de la sécurité sociale pour les professions libérale sont les mêmes que pour les salariés en ce qui concerne les soins. La sécurité sociale n’intervient pas en cas d’interruption d’activité professionnelle pour les professions libérale. Mais comparer aux salariés les indépendants bénéficient de la loi Madelin, ce qui est la déduction fiscale.

Comment fonctionne la loi Madelin ?
La loi Madelin permet aux travailleurs non-salariés d’avoir des avantages fiscaux que bénéficient comme les salariés d’une entreprise, mais contrairement aux travailleurs salariés, les non-salariés ont une liberté de choix et de mouvement en rapport aux cotisations imposées.
La loi Madelin permet aux professionnelles libérales d’avoir une déduction de leur bénéfice imposable leurs cotisations de complémentaire santé.

Grace à la loi Madelin vous pouvez donc cotiser à votre mutuelle sur le compte de votre entreprise et d’être remboursé de vos dépenses en santé sur votre compte personnelle. Sachez aussi que seules les mutuelles dits « contrats responsables » peuvent être éligibles au titre de la loi Madelin.


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire